BLOG

07/03

Bénévole à l'honneur - Claire

Pour cette semaine autour du bénévolat, projecteurs sur quelques « champions » de M3M ! Chaque mardi, Claire Obolensky rejoint notre équipe dans nos bureaux à Bruxelles. Du néerlandais ou de l'anglais, Claire traduit vers le français à la vitesse de l’éclair.

Claire, cela fait un certain temps que vous faîtes des traductions pour M3M. Qu’est-ce qui vous a amené chez nous ?

Mon fils aîné (Pierre ou Petya Obolensky) a travaillé pour Intal, pour Médecine pour le Peuple et il est très engagé au PTB, beaucoup de monde ici le connaît. Il y a quelques années (7 ou 8 ans), il m’a demandé si je pourrais faire de temps en temps des traductions de textes pour M3M. A l’époque, je travaillais à Bozar (Claire a travaillé à Bozar pendant 38 ans, comme assistante du directeur artistique pour la musique, elle est une grande fan de musique classique). A l’époque, je faisais ces traductions pendant la pause de midi.

Maintenant que je suis pensionnée, j’ai plus de temps et ça me fait plaisir de venir un jour par semaine au bureau. Ce ne doit pas nécessairement être pour faire des traductions, je peux faire d’autres tâches. Jusqu’à présent, on ne m’a encore rien demandé d’autre, mais ce serait tout à fait possible (rit).

Pourquoi préfèrez-vous venir travailler ici au bureau plutôt que de le faire chez vous ?

Rester à la maison ? Non, le contact avec les gens est important pour moi. L’ambiance ici est très sympa et les gens très amicaux.

J’ai vu que vous étiez aussi alliée de M3M.

Oui, c’est juste. Je l'étais déjà avant de venir chez vous au bureau. Je faisais de temps en temps des traductions et un des textes était au sujet des dons mensuels. Après avoir traduit le texte, j’ai tout de suite décidé de devenir alliée.

Qu’est-ce qui vous attire chez M3M ?

Je trouve très préoccupant l’état du monde aujourd’hui. Je ne peux pas accepter l’inégalité croissante. Les choses ne vont pas dans la bonne direction, que ce soit dans le domaine écologique, social ou politique.

Le combat et le travail d’organisations telles que M3M ou intal sont cruciaux. Je fais aussi du bénévolat à la maison médicale « La Clef », un peu plus loin dans la même rue que les bureaux de M3M. Des médecins de Médecine pour le Peuple y travaillent (Rita Vanobberghen, Nele Vandenbempt, entre autres), ils ont aussi des liens avec M3M. J’espère contribuer de cette façon à construire un monde meilleur.

 

Claire, aujourd’hui nous voulons vous dire MERCI. Chaque semaine, vous faîtes des traductions remarquables. Merci pour votre engagement, votre soutien et votre présence chaleureuse.

967 views